Quelle idée !

Première matinée d’IEF de cette nouvelle année. Des enfants qui se mettent volontiers au travail, un grand d’abord enthousiaste puis désespéré comme à chaque fois, un petit serein et conciliant comme toujours sur ces temps d’entraînements.

En nouveauté cette année, des fichiers de français. Parce qu’à chaque inspection l’absence de manuel questionne, les difficultés d’écriture inquiètent, l’orthographe du grand encore aux abonnés absents pourrait presque faire se lever des mises en garde. Parce que ma santé défaillante l’année dernière m’a fait craindre de ne pas réussir à suivre le rythme sans un programme tout fait et tout ficelé. Parce que je me suis dit que cela serait plus simple et qu’ils étaient capables.

Comme depuis deux ans, les fichiers de maths Singapour sont présents. Comme depuis l’année dernière, les fichiers Jocatop de géométrie sont là aussi. Et puis, tiens, utilisons donc les cahiers d’écriture faisant suite à ceux qui ont fait des miracles sur mes enfants récalcitrants au graphisme, même si cela ne semble plus très utile aujourd’hui sous cette forme : cela fera toujours un petit entraînement de plus, bien calé, bien conforme.

Les entraînements de ce matin ce sont passés, après la quasi inévitable crise de mon grand et la patience d’une maman qui finit par faire défaut. Parlons, crions, pleurons. Reprenons. Un entraînement après un autre. Résignés, obéissants. Et une maman qui constate avec un certain effarement à quel point ces exercices simples et fades mangent le temps précieux du matin. Ce temps qui n’est plus que minuscule quand vient le moment des belles activités Montessori que nous apprécions tant.

Onze heures, les entraînements finissent tout juste, leur professeur de piano vient partager avec eux ce moment musical libre et tant attendu. J’en profite pour savourer mon temps de lecture avec un livre que je lis pour la deuxième fois, avec au fond de moi un sentiment un peu amer que je n’identifie pas vraiment alors que j’ouvre cet ouvrage.

« 100 idées pour accompagner les enfants à haut potentiel », chapitre 38 : susciter sa motivation.

Afin de s’investir, l’élève HP se pose les questions suivantes :

  • Est-ce que j’accorde de l’importance à la réalisation de la tâche ?
  • Est-ce que je peux réussir ?
  • Est-ce que la tâche représente un défi ?
  • Est-ce que la tâche est diversifiée par rapport aux précédentes ?
  • Est-ce que je vais apprendre quelque chose de nouveau ?

En lisant ces lignes, je me suis mise à trembler de l’intérieur et les rivières de mon cœur ont coulé. Car je me suis mise à la place de mon grand, mon enfant HP et son TDAH, et j’ai répondu « non » à chacune de ces questions.

Et j’ai eu peur. Peur de faire une énorme erreur en exigeant de mes enfants qu’ils s’entraînent sur ces fichiers. Peur que le grand se révolte et se décourage, que le petit se résigne et s’éteigne, que tous ensemble nous nous perdions.

Alors j’ai pris le temps de ressentir, de partager au parc avec mes amies non-sco, de réfléchir. Et j’ai pris ma décision, sans attendre davantage : nous abandonnons les fichiers de français et d’écriture et nous n’utiliserons qu’avec parcimonie les fichiers Singapour et Jocatop, en n’y sélectionnant que ce qui pourra réellement nourrir leur motivation et leur besoin de stimulation intellectuelle.

Place aux activités Montessori qui font des merveilles, aux projets personnels qui leur permettront d’améliorer leur écriture et leur orthographe de façon motivante et motivée, à nos butinages sur les milles et une fleurs pédagogiques dont nous aimons humer le parfum et aspirer le nectar.

Stop à la peur, celle qui se pose inévitablement quand les inspections surgissent dans nos vies libres, celle qui voudrait nous faire marcher sur des chemins qui ne sont pas les nôtres. Je l’accueille, je prends conscience de ce que je peux faire en accord avec mes valeurs et avec les besoins de mes enfants. Mais je ne la laisse pas prendre le contrôle de nos vies.

Et vive la liberté retrouvée ❤

 

Publicités

3 commentaires sur “Quelle idée !

Ajouter un commentaire

  1. Bon courage moi j’ai 2 filles HP scolarisées. Votre grand voit-il une orthophoniste ? Ou ergothérapeute ? Et pour le TDA j’ai une amie dont la fille prend de la Ritaline et cela fait du bien. Bon courage.

    J'aime


  2. Merci pour ce beau partage dans lequel je me retrouve beaucoup.
    Cette année , après une petite " cérémonie" de rentrée et notre cercle quotidien ( poésies , chants , mouvement , jeux rythmiques , calcul mental ou autre en tapant des mains ou sautant ou …) nous avons passé la première matinée à dessiner .
    La deuxième ,avec du dessin de forme un peu plus complexe, ( nous nous inspirons de la pédagogie Steiner ) a enthousiasmé puis désespéré ma grande qui luttait contre elle-même comme quoi elle n'y arriverait pas.
    Elle est partie se détendre en faisant des maths 😉
    J'ai continué tranquillou avec mes plus jeunes et la matinée a été très productive, d'un côté comme de l'autre.
    Puis ce que j'avais prévu en anglais , trop simple ( revoir chansons etc ) a fait un flop et s'est transformé sous l'impulsion de ma grande en lecture puis en découverte des nombres supérieurs à 100.
    Bref, adaptation, adaptation.
    Mon défi étant de rester dans la joie et de continuer à avancer (sans forcer) sans me laisser happer par les épisodes moroses / angoissés de C.
    Rester sereine , m'occuper des autres ( même si elle le vit moyennement ), la laisser revenir.
    Et toujours garder du sens , du défi , des options, etc
    De la vie !
    Bref, je digresse 😉
    Merci pour cet article.
    Bonne journée.

    J'aime

  3. Ton article me parle beaucoup car j’ai aussi ces réflexions régulièrement! Mon grand de 8 ans est en difficulté d’apprentissage de la lecture et je dois faire attention de ne pas le bloquer/dégoûter et j’ai revu mes attentes à la baisse …lâcher prise, ce n’est vraiment pas facile…surtout que nous avons eu un avis défavorable avec 2ème contrôle…dur de trouver un équilibre! Mon fils fait presque quotidiennement une crise car ne veut pas travailler, ou bien n’arrive pas à comprendre, ou bien n’a pas fait comme il voulait :-(. Il déteste tout ce qui est scolaire, alors nous utilisons également Montessori et beaucoup de jeux et de supports informels.
    Quand tu parles d’activités Montessori, c’est à dire suivre la progression en maths et français avec Montessori ou bien des manipulations libres?
    Bonne journée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :